Rechercher

À Montpeyroux, la galère d'un enseignant en télétravail, privé d'internet depuis trois semaines

Par Marie Ciavatti, France Bleu Hérault Un enseignant de l'université Paul Valéry réclame à Orange le rétablissement de sa connexion internet coupée depuis plus de trois semaines, alors qu'il est en télétravail et ne peut donner cours normalement à ses étudiants.

Cet habitant de Montpeyroux venait d'être raccordé à la fibre quand sa connexion est tombée en panne le 24 février dernier.


Connectez-moi propose des box télétravail et divertissement 4G - 5G à la location


"La dernière fois que j'ai donné en cours, c'était en blouson dans mon jardin, en train de travailler en tchat parce que même le son ne passait pas". Félix Lüschka ne cache pas sa colère et son exaspération. Cet habitant de Montpeyroux, enseignant à l'Université Paul Valéry en sciences du langage, est privé d'internet depuis trois semaines, ce qui l'empêche de donner ses cours à distance. Orange a diagnostiqué l'origine de la panne mais n'est toujours pas intervenu. "Je ne peux pas repousser indéfiniment le rattrapage des cours." "J'ai commis l'erreur de me raccorder à la fibre le 19 février dernier, s'agace Félix Lüschka. Le 24 elle est tombée en panne, soit cinq jours plus tard. Je ne compte plus les coups de fil, pour leur expliquer que je suis contraint au télétravail. Que mes étudiants attendent, que je ne peux pas repousser indéfiniment le rattrapage des cours. Rien n'y fait." Une première intervention a permis d'identifier semble-t-il le problème. Mais il n'y a pas eu de suite. "On me dit de patienter, de repatienter, et de rerepatienter..."

"Je ne compte plus les coups de fil pour leur expliquer que je suis contraint au télétravail". Felix Lüschka, habitant de Montpeyroux

Un outil de travail

Une frustration accentuée par la situation sanitaire. "En début de semestre j'ai promis à mes étudiants de faire feu de tout bois numérique, de faire cours de la manière la plus dynamique, la plus interactive possible. Mais là comment je fais ? Mes étudiants ont des apprentissages et je prends du retard dans les cours.

En 2021, le raccordement à internet, c'est la même chose que celui à l'eau ou l'électricité. Ce n'est pas un jouet pour adolescent. Ce n'est pas un amusement pour regarder la télévision. C'est un outil de travail. C'est indispensable de nos jours. Et là rester trois semaines sans ligne, et sans visibilité en plus... C'est pas possible !"


"En 2021, le raccordement à internet, c'est la même chose que celui à l'eau ou l'électricité."

"Un cas complexe" selon Orange

Orange, que nous avons contacté, explique que le problème provient du réseau fibre déployé par le Département de l'Hérault. L'opérateur assure avoir identifié un manque de continuité du signal sur le réseau optique, et l'avoir signalé. "Nous venons de leur rappeler le caractère d'urgence", assure l'opérateur précisant qu'il s'agit d'un "cas complexe" puisqu'il revient au département de dépanner le client. Le temps de rétablissement est de 10 jours en moyenne précise encore Orange.

Notre enseignant a donc largement assez attendu. "Je veux bien croire leur explication. Mais j'ai quand même du mal à comprendre comment on a pu m'installer la fibre trois jours après ma demande et qu'il faille plus de trois semaines pour réparer une panne".

1 vue0 commentaire